Alice Diop, cinéaste et formatrice à Varan, a remporté vendredi 24 février 2017  le César du meilleur court-métrage pour son magnifique film documentaire « Vers la tendresse »… ex-aequo avec Maïmouna Doucouré pour son film « Maman(s) ». Elle a dédié son prix à ces jeunes « dont les voix portent peu, pas assez et pour certains même plus du tout » comme Théo, Adama Traoré, Zyed et Bouna…

 

 

Son film avait remporté le Prix Ina Créative et le Prix du public du meilleur court-métrage francophone au Festival de films de femmes de Créteil (94).

 

« Au cours d’un atelier sur le thème de l’amour, j’ai rencontré quatre jeunes hommes tous originaires de Seine Saint-Denis. J’ai enregistré nos conversations. J’ai eu envie de faire de ces voix un film. »

 

// PRESSE

Découvrez de beaux articles sur le film et entretiens avec la réalisatrice :

 

MARIANNE / 24 février 2017 / par Patricia Neves

César 2017 : « Vers la tendresse », une lumineuse quête d’amour

 

TÉLÉRAMA / 4 janvier 2017 / par François Ekchajzer

“Vers la tendresse”, magnifique film sur l’amour dans les “quartiers”

 

FRANCE INTER / 8 octobre 2016 / par Zoé Varier

Alice Diop : « Il ne me reste que le cinéma pour pouvoir m’engager »

 

FRANCE CULTURE / 14 mars 2016 / par Aurélie Caron

Numéro 29. Vers la tendresse avec Alice Diop