Carte blanche à Varan Caraïbe au sein du Festival International du Film des Droits de l’Homme de Guadeloupe (FIFDH) qui se déroule du 7 au 14 octobre dans plusieurs communes du Département.

affiche_fifdhguadeloupe-web

 

3e EDITION DU FIFDH DE GUADELOUPE

Construire un forum des droits humains grâce au cinéma, telle est l’ambition de la 3ème édition du Festival International du Film des Droits de l’Homme de Guadeloupe (FIFDH Guadeloupe) qui se tiendra du 7 au 14 octobre dans plusieurs villes de l’île.

// Les films Varan : 

– A dan la vi de Didier Pierre (2011 – 11min)

Un toit, un plancher, un lit : cette case à pêche pour Jahkin, ce n’est peut être pas un choix, mais c’est une maison. En attendant que la vie lui offre mieux, il s’y adapte

– La chambre de Sarah de Pierre Dahomay (2012 – 18min)

Pierre et Sarah se sont rencontrés il y a quelques années. Elle l’avait troublé pourtant quelque chose l’avait gêné…

– Pays de l’absence de Natana Lamy ( 2013 – 7min)

Le pays de l’absence est le pays où errent des mémoires oubliées d’hommes et de femmes atteints par la maladie d’Alzheimer.Hélène, 84 ans, est l’une d’entre eux. Que voit-elle? Qu’entend-t-elle? Que ressent-elle?

– « W » ou la passage de Philippe Virapin (2015 – 31min)

Wilten, jeune homme tout juste sorti de l’adolescence, quitte pour la première fois son cocon familial pour se rendre la semaine à l’internat du BTS audiovisuel où il partage une nouvelle vie en communauté avec ses règles. A l’âge des transitions, Wilten prend la voie de l’indépendance et de l’accomplissement de ses ambitions …

– Amour béni de Kra Kouassi (2015 – 21min)

Chez les Désirée, Benjy est père au foyer par conviction. Ses choix idéologiques et religieux rythment le quotidien familial …

> Vous pouvez aussi voir les films sur VARAN CARAÏBE