Chaque année depuis 30 ans, l’ESAV (Ecole Supérieure d’Audiovisuel) de Toulouse organise la Corrida Audiovisuelle, rencontre annuelle entre écoles de cinéma du monde entier, afin de confronter les différentes approches pédagogiques, cinématographiques et culturelles. Une dizaine d’écoles est invitée, représentées par le responsable ou un enseignant, et un étudiant, durant une semaine. Cette année, les Ateliers Varan sont invités et pour les représenter, la formatrice Marie-Claude Treilhou et le stagiaire réalisateur Ali Hazara, avec à l’honneur une séance de films français et une séance de films afghans.

Le jeudi 14 avril, 5 films Varan seront donc présentés, projetés et discutés :

 

Séance 1 : Atelier Varan Afghanistan

Nuit de poussière d’Ali Hazara, Afghanistan, 2011, 20mn

Ombres parmi les ombres, les balayeurs de nuit de Kaboul déplacent une lourde poussière le long d’une avenue. Images arrachées à la poussière et à la nuit, dans les phares des voitures, à la lueur d’une boutique, ou d’une pompe à essence.

Le Bruit du pas de Mariam Nabil Kama, Afghanistan, 2009/2010, 20mn

Le centre de réhabilitation Ali Abad est une expérience unique. Ici, les gens handicapés fabriquent des membres artificiels pour d’autres handicapés. Grâce à leur lutte pour s’adapter et à travers leurs histoires de vie, nous découvrons combien d’Afghans ont souffert de la guerre et de ces conséquences.

Bulbul, l’oiseau des villes de Réza Hosseini Yamak, Afghanistan, 2008, 28mn

Bulbul et sa bande de copains sont laveurs de voitures pour faire vivre leur famille. Ils travaillent dur dans la rue, pour une misère, et parfois pour rien du tout. Comme ils n’ont pas leur langue dans leur poche, les insultes fusent vite devant l’arrogance et le mépris des riches. Face à un monde désenchanté, la solidarité, l’humour et la vacherie des enfants sont salutaires.

 

Séance 2 : Ateliers Varan Paris et Guadeloupe

– Rue Vatable de Mélissa Issorat, Guadeloupe, 2015, 30mn

Dès 5h du matin, Jean-Louis émerge des ténèbres de la rue Vatable, son balai à la main. Joseph sillonne la rue en homme providentiel. Dans le salon de coiffure de M. Gauthierot, se succèdent les sages, les prophètes et les sceptiques. Les destins se croisent dans cette rue de Pointe-à-Pitre, comme hors du temps.

– Les Secrets de Tony Quéméré, France, 2007, 27mn

A travers la lettre d’un père à sa fille, le réalisateur brosse le portrait d’une famille du fin fond de la Bretagne.

 

>> le programme de la Corrida audiovisuelle ici