L’atelier de réalisation de films documentaires, mis en place pour la première fois par Varan, au sein du Master 2 Pro Cinéma de l’Université de Montpellier 3, s’est tenu en plein coeur des Cévennes, dans le village de Lasalle, de novembre 2015 à février 2016. Il a abouti à la réalisation de 8 films, sur le thème « Résistances », projetés devant une salle comble. Un beau bilan !

groupe lasalle-bandeau

Le matin du samedi 20 février, la grand salle de l’ancienne filature du village de Lasalle commençait à se remplir alors que les 8 stagiaires préparaient le café et les viennoiseries pour recevoir un public qui commençait à affluer du village et des alentours. Jusqu’au soir, environ 200 personnes assistèrent à la projection des 8 films réalisés au cours du stage de 7 semaines que l’Université Paul-Valéry de Montpellier, la Commune de Lasalle et les Ateliers Varan ont organisé dans le cadre d’un Master avec le soutien du programme « Expérimental Recherche et Innovation » (ERI) de la Région Languedoc-Roussillon.

En cette terre, refuge traditionnel des minorités, les films, dont le thème était « Résistances », offrirent une radioscopie de la résistance aujourd’hui. Castanéiculteurs traditionnels en voie de disparition, ou jeunes citadins s’initiant à la permaculture, deux générations aux différences radicales, ont en partage une façon de vivre rayonnant de philosophie et de spiritualité. Conflits de génération entre ceux de 68 et leurs enfants révèlent les parties sombres d’un idéal. Portrait d’une « mère courage » oeuvrant dans un lieu de vie de l’Ecole de Deligny. La misère muséifiée et la misère vécue dans une ancienne capitale de la soie. Le combat d’un syndicaliste guérisseur. Le retour au pays d’un jeune homme. La poétique de l’eau partagée à la fontaine du village. Ces films montrent ce qui se passe en profondeur dans une région de France aujourd’hui, loin du bruit de fond médiatique.

 

Les films seront à nouveau projetés le 17 mars à Montpellier, dans le cadre du festival étudiant de l’université Paul Valery « Paul va au cinéma », ainsi qu’au festival DOC en Cévennes à Lasalle le 5 mai 2016. Et deux d’entre eux seront projetés au festival Itinérances à Alès (30) le Dimanche 27 Mars à 16h dans le cadre du programme « Ateliers Varan en Cévennes ».

 

AFFICHE_PROJECTION-lasalle

LES 8 FILMS :

L’Autre côté

Réalisation : Isabelle Bourgueil – Montage : Gilles Volta (33 mn)

Un quartier d’une petite ville des Cévennes. D’un côté, une ancienne filature à soie se transforme en musée des Arts et traditions populaires, de l’autre, des HLM à la dérive.

 

Les Deux maisons de Cristina

Réalisation : Elodie Buisson – Montage : Florence Jacquet (37 mn)

Entre son fils adolescent et « Tentative », un lieu de vie pour jeunes autistes, résolument, Cristina trace le chemin.

 

Repeindre le monde

Réalisation : Youssef Gebran – Montage : Aurélie Ricard (43 mn)

Des utopies naissent, d’autres meurent, certains en subissent les conséquences. L’enfance de Patricia, artiste peintre, en témoigne.

 

L’Apprenti

Réalisation : Victor Catalan – Montage : Khadicha Bariha (29 mn)

Après des études de Lettres à Toulouse, Rémi décide de revenir dans les Cévennes où il a grandi. Apprenti dans une petite entreprise en écoconstruction, il franchit une nouvelle étape dans la construction de sa propre vie.

 

En marche

Réalisation : Guillaume Llong – Montage : Gilles Volta (23 mn)

Jeannot, retraité, ancien ouvrier et délégué syndical, fait de la randonnée avec ses amis et anciens collègues. Ils se souviennent…

 

Les Frères Fayet

Réalisation : Sonia Séjourné – Montage : Khadicha Bariha (42 mn)

Jean et Claude Fayet, castanéiculteurs, sont les héritiers d’un savoir-faire et d’un savoir être aujourd’hui menacés.

 

La Beauté devant moi fasse que je marche

Réalisation : Maria Van Munster – Montage : Aurélie Ricard (33 mn)

Récemment installés dans un petit village des Cévennes, Natacha et Florent se construisent un avenir à leur image. Ils louent une parcelle dans le jardin collectif du village…

 

La Fontaine de l’amour

Réalisation : Adeline Boit – Montage : Florence Jacquet (33 mn)

Dans un village cévenol, on vient puiser de l’eau à la fontaine, on s’y rencontre, on y parle d’amour et d’eau fraîche.

 

>> Plus d’infos sur le Master 2 Pro « Le documentaire de création avec les Ateliers Varan »