Les Philippines à l'honneur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des films des Ateliers Varan aux Philippines sélectionnés au Festival du Film Insulaire de Groix !

Cette année, au Festival International du Film Insulaire de Groix, les Philippines sont à l’honneur et 4 films de l’Atelier Varan aux Philippines sont sélectionnés !

Du 19 au 23 Août prochain, le FIFIG (Festival International du Film Insulaire) qui se tient chaque été sur l’île de Groix, fête ses 15 ans avec comme invitées d’honneur les Philippines. 25 films, documentaires et longs métrages de fiction, seront projetés pour partir à la rencontre des Philippins, de leurs 7200 îles et de leur cinéma en plein renouveau.

Parmi eux, quatre films documentaires issus des « workshops documentaires franco-allemands » qui se sont tenus à Manille entre 2012 et 2014 sous l’égide du Goethe Institut et de l’Ambassade de France, avec le concours des Ateliers Varan.

 

Portraits of mosquito pressPortraits of Mosquito Press de J.L. Burgos (2015) retrace l’aventure éditoriale périlleuse menée par le père du réalisateur à l’époque de la loi Martiale proclamée par le dictateur Ferdinand Marcos. Avec des archives impressionnantes, il questionne d’un point de vue à la fois intime et politique une dictature dont les méfaits n’ont jamais été jugés.
Ce film a été nominé dans la catégorie « Meilleur documentaire » aux gawad urian, les “césars” philippins.

Blog et bande-annonce :Blog Portraits of Mosquito Press

 

Daughters of Cordillera d’Ilang-Ilang Quijano (2015) est l’histoire d’une jeune militante d’origine indigène qui suit le chemin de résistance emprunté avant elle par sa mère, décédée, et sa grand-mère. Celle-ci, un personnage charismatique, s’inquiète pour sa petite fille, dans un pays démocratique où pourtant les Droits de l’Homme ne sont pas toujours respectés et où les “disparitions” de militants sont fréquentes.

Bande-annonce de Daughters of Cordillera

 

War is a Tender ThingWar is a tender thing d’Adjani Arumpac (2013) est une œuvre personnelle où la réalisatrice questionne sa double ascendance paternelle (musulmane) et maternelle (chrétienne). Elle fait de cette quête le ressort d’une réflexion sur la situation socio-politique de l’île de Mindanao et le conflit sanglant qui y divise les communautés musulmane et chrétienne depuis des décennies.

Bande-annonce de War is a tender thing

 

Magdalena d’Anna Isabelle Matutina (2013) tisse le portrait d’une guérisseuse qui assiste illégalement les femmes de son quartier dans la grossesse et l’accouchement, sans avoir les diplômes d’une sage-femme. Son drame personnel vient de ce que son unique fille, enceinte, est atteinte de leucémie et devra accoucher à l’hôpital. Elle s’en remet à la religion et économise l’argent pour pouvoir payer l’hôpital pour sa fille en accouchant les autres.

Blog de la réalisatrice 
 Bande-annonce de Magdalena

 

Site du festival : www.filminsulaire.com