photo_web-3

 

Dans sa salle de cinéma, le musée du quai Branly accueille chaque trimestre des projections des Ateliers Varan. Elles permettent au public de découvrir les films documentaires réalisés dans le cadre des ateliers à l’étranger. Dans la lignée du cinéma direct de Rouch, Leacock, Perrault et Wiseman, les Ateliers Varan forment de jeunes cinéastes de terrain : ils leur apprennent à filmer les réalités quotidiennes et à exprimer en images ce qui fait une identité culturelle.

« Si près, si loin de la forêt des ancêtres » (Viêt Nam 2014, 75′) de Doan Thi Hong Lê
La construction d’un barrage a contraint un village de la minorité ethnique Catu, situé sur les Hauts Plateaux du Centre du Vietnam, à déménager. Aujourd’hui la terre des ancêtres a été immergée par les eaux du lac artificiel. Les personnages de trois générations incarnent le destin de cette communauté.
Le vieux Hoi Lon croit encore dans les vertus des modes de vie et tradition ancestrales et se lamente de leur progressive disparition. Riep, son gendre a ouvert une épicerie et veut réussir dans la nouvelle économie de marché. Il se fait construire une maison dans le style thaïlandais, preuve de sa réussite. Len, la fille de Riep veut s’affranchir des conditions de vie des femmes Cotu traditionnelles, comme sa mère et part étudier en ville pour devenir enseignante.

VARAN_invitation vietnam_03.indd

Depuis 2004, les Ateliers Varan ont organisé des formations à la réalisation et au montage de documentaires au Vietnam(Hanoï, Ho Chi Minh Ville et Danang). Des films ont été réalisés, diffusés, sélectionnés et primés dans les festivals. Un cycle s’est achevé, les formateurs des Ateliers Varan ont transmis pratiques et expérience aux stagiaires vietnamiens, de jeunes cinéastes se sont révélés et peuvent aujourd’hui prétendre à leur tour à transmettre leurs savoirs à une nouvelle génération de cinéastes vietnamiens. Ils pérennisent maintenant le projet, le portant à maturité dans un atelier autonome, Varan Viet Nam, pour produire et réaliser « une nouvelle vague » de films indépendants, dont notamment Le dernier voyage de Madame Phung en sélection du dernier Festival Cinéma du Réel et Mention Spéciale au Festival Shopshots de Jakarta. C’est également dans ce cadre que fut réalisé le film de Doan Thi Hong Lê présenté au musée du quai Branly.

_________________________

Séance de projection en accès libre, dans la limite des places disponibles.

Salle de cinéma du musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 Paris
Tél. : 01 56 61 70 00

quai_branly-300x300-290x290

_______________________